Manufacto, la fabrique des savoir faire
Lancé en novembre 2016 par la Fondation Hermès, le programme Manufacto vise à faire découvrir les métiers de l’artisanat aux plus jeunes. Pour l’occasion, le Studio BrichetZiegler a imaginé une dizaine d’objets que les enfants peuvent fabriquer de leurs mains pour les sensibiliser aux savoir-faire manuels,
Manufacto, fondation Hermès, transmission savoir faire, découverte métiers d'art. artisanat d'art, savoir faire français, Studio li
2416
post-template-default,single,single-post,postid-2416,single-format-standard,theme-borderland,eltd-core-1.1.3,woocommerce-no-js,borderland-theme-ver-2.1,ajax_fade,page_not_loaded,smooth_scroll,paspartu_enabled,paspartu_on_top_fixed,paspartu_on_bottom_fixed, vertical_menu_with_scroll,columns-3,type1,wpb-js-composer js-comp-ver-6.6.0,vc_responsive

Manufacto, la fabrique des savoir faire

Manufacto, la fabrique des savoir faire

Lancé en novembre 2016 par la Fondation Hermès, le programme Manufacto vise à faire découvrir les métiers de l’artisanat aux plus jeunes. Pour l’occasion, le Studio BrichetZiegler a imaginé une dizaine d’objets que les enfants peuvent fabriquer de leurs mains pour les sensibiliser aux savoir-faire manuels,

Benoit Teillet © Fondation d’entreprise Hermès

En partenariat avec les Compagnons du devoir, le Rectorat de Paris et l’École Camondo, Manufacto offre l’opportunité à 150 élèves de la région parisienne de participer à des ateliers encadrés par un artisan et un étudiant en design. Adaptées à leurs âges, ces séances permettent aux enfants de s’initier à la menuiserie, à la maroquinerie voire à la sellerie pour confectionner des objets aussi variés qu’une enceinte passive en bois ou une lampe baladeuse en cuir.

Benoit Teillet © Fondation d’entreprise Hermès

Parmi les objets proposés, on trouve aussi des porte-monnaies, une boîte à outils ainsi qu’un tabouret, un pouf, une lampe nomade et même un coussin-ghetto blaster ! Tous ont été conçus par Caroline Ziegler et Pierre Brichet, également enseignants à l’Ecole Camondo. A la tête de leur studio depuis 2010, les deux designers sont des habitués de la pédagogie autant que du travail manuel. Notamment grâce à By Hands, une marque qu’ils ont lancée en 2015 pour proposer des pièces en série limitée, entièrement réalisées de leurs propres mains.

Benoit Teillet © Fondation d’entreprise Hermès

En plus d’offrir des objets de qualité aux enfants, tout en valorisant leurs capacités et le travail en équipe, le programme Manufacto vise surtout à changer le regard porté sur les filières artisanales. Persuadé que «  les métiers de la main demeurent éminemment modernes et épanouissants au sein de notre monde contemporain », Hermès espère désormais développer sa « fabrique des savoir-faire » à l’échelle nationale.

Benoit Teillet © Fondation d’entreprise Hermès